Le château de Ricquebourg (Oise)

possession de la famille de 1706 à la Révolution





google earth

google earth
Vue aérienne du château (Google earth)



Ricquebourg était à l'origine un hameau dépendant de La Neuville-sur-Ressons auquel on ajouta le Haut-Matz et le bois de Failleux pour former une commune distincte. Ce fut toujours un fief séparé, ce qui, avec le temps, donna l'occasion aux seigneurs d'y bâtir une chapelle qui fut plus tard érigée en paroisse. La terre de Ricquebourg passa en 1706 à Thomas Rivié. Il y avait 79 feux en 1770.

Derrière les murs d'enceinte qui bordent la départementale n°938, on peut entrevoir le château. Cet édifice en brique, construit vers 1710 sur les fondations d'un ancien manoir féodal, par le baron Thomas Rivié, qui le fit entourer de larges fossés et de plusieurs canaux. Dans le parc du château, il y avait un arrière-fief appelé le fief de Beaumont, dont le marquis de Gouy d'Arsy sera possesseur.

Ricquebourg passa à Etienne Rivié, neveu et hériter de Thomas, puis à son fils Charles Jean Madeleine, dit Monsieur de Ricquebourg. A la mort de ce dernier c'est sa sœur la marquise de Gouy d'Arsy qui hérita.

Le château fut agrandi vers 1880. Ruiné par l'armée allemande en 1918, il fut reconstruit sous forme de Grand Trianon en 1925.






google earth
Vue générale du château bâti sur pilotis
l'élégant perron de 1710 se prolonge par un pont en fer de 1890

google earth
Façade principale

google earth
Le château vu du parc